Réussir son épreuve pratique B

Présentation de la grille d’examen

La grille est codifiée par des points évoluant de E à 3, E pour Élimination,

À 0, les diverses composantes de cette compétence ne sont pas acquises.

À 1, quelques composantes sont partiellement acquises.

À 2, quelques composantes sont acquises.

À 3, toutes les composantes sont maîtrisées

Pour réussir l’épreuve, il vous faudra obtenir 20/31 sans élimination au minimum.

Assurer la sécurité à bord

Dans cette compétence, on vous demande de savoir vous installer, siège dossier rétros ceinture, mais également de contrôler la bonne fermeture des portes, l’allumage et l’extinction des divers voyants au tableau de bord (notamment les témoins d’alerte), ainsi que le bon bouclage des ceintures des occupants du véhicule. Il vous faut le dire, et le faire, avant le départ en circulation. Comme il y a une manœuvre à réaliser durant l’épreuve, il vous faudra recommencer les contrôles portes – témoins – ceinture car vous pouvez être amené à descendre pour effectuer une vérification extérieure du véhicule.

Connaître les vérifications du véhicules

Pour les avoir toujours avec vous, téléchargez ici le document contenant toutes les vérifications du véhicule.

Les divers cas d’échec à l’épreuve

Parmi les échecs, nous recensons régulièrement :

L’absence de contrôles dans les angles morts avant de faire un écart, un dépassement, une insertion, un changement de file

Les stops coulés

Les feux orange ou rouge

Les contre-sens ou la circulation sur une voie réservée

Les refus de priorité ou les absences de contrôle sur les intersections non-protégées

Les points bonus

Les points bonus sont obtenus en cas de bon comportement s’ils ne sont pas en contradiction avec un excès de zèle

Nous dénotons un point de conduite économique pour ne pas avoir poussé les rapports quand ce n’est pas nécessaire.

La courtoisie est le fait de laisser un usager se déplacer autour de nous en lui offrant la sécurité, sans provoquer une gêne ou un danger vis-à-vis des autres usagers.

L’autonomie, compétence transversale

L’autonomie sera vérifiée en proposant une direction au candidat pendant un temps donné ou jusqu’à notre arrivée à ce point, sans qu’il ne soit nécessaire d’indiquer ou d’aider ce dernier dans sa tâche.